Attache​-​moi

by Leela

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $10 CAD

     

1.
03:50
La pièce est froide sous les néons Et je remplis ma boîte sans fond Il y a un trou dans le plafond Il pleut sur les murs du salon Et quand mes larmes font des rigoles Comme les toits qui dégoulinent Toi tu es dans une course folle On te voit dans les magazines Attache-moi, comme les ballons Attache-moi, ne m'échappe pas Attache-moi, si je m'envole Attache-moi, rattrape-moi Attache-moi, je serai sage Attache-moi, à ton nuage Attache-moi, comme un otage Attache-moi, attache-moi Je fais l'amour à ton silence Deux cycles, trois lunes et un avion Je me demande à quoi tu penses Deux cycles, trois lunes, je tourne en rond Je veux dormir, mais ton absence Caresse mes dunes sous le plafond Je me demande à quoi tu penses Au bout du monde, le temps est long Attache-moi, comme les ballons Attache-moi, ne m'échappe pas Attache-moi, si je m'envole Attache-moi, rattrape-moi Attache-moi, je serai sage Attache-moi, à ton nuage Attache-moi, comme un otage Attache-moi, attache-moi
2.
02:50
À la sortie D'une boîte de nuit Love you mon chéri En dragueur New-Yorkais Ethan tu me plais (Ethan Hawke) Oublie Julie Avant, après Le coucher du soleil A Viennes ou à Paris Ethan tu me scies (Ethan Hawke) Je sais qu'un jour tu sauras Me prendre enfin dans tes bras Et je sais que c'est juste pour moi Que tu fais du cinéma Avec ou sans Uma j'ai froid Perdue dans l'espace Station Gattaca Ethan, réponds-moi (Ethan Hawke) Aventurier, contemporain Poète ou vampire Pour le meilleur, pour le pire Ethan tu m'inspires Dans toutes les sections Du club vidéo T'es tellement mignon Sur les photos Et je sais qu'un jour tu sauras Me prendre enfin dans tes bras Et je sais que c'est juste pour moi Que tu fais du cinéma Oui j'espère qu'un jour tu sauras Me prendre enfin dans tes bras Mais je sais que c’est juste pour moi Que je me fais mon cinéma La, la, la...
3.
J’ai fait l’amour avec Francky, c’était la nuit J’ai fait l’amour avec Francky, seule dans mon lit x2 C’était bon, c’était chaud, c’était doux C’était long, c’était beau, c’était chou J’ai fait l’amour avec Francky, c’était la nuit J’ai fait l’amour avec Francky, seule dans mon lit Allongés Enlacés Je me souviens Allongés Enlacés Et l’air de rien Dans la chaleur Et la moiteur On s’y croyait Je jubilais Tu me parlais Comme pour de vrai J’ai fait l’amour avec Francky, c’était la nuit J’ai fait l’amour avec Francky, seule dans mon lit x 2 On discutait J’ comprenais pas Ce qu’on foutait nus Quand tout à coup J’ sens dans ma main son petit cul C’était un rêve Une douce trêve C’est mieux que rien Nos corps collés Et fusionnés Moi j’aimais bien J’ai fait l’amour avec Francky, c’était la nuit J’ai fait l’amour avec Francky, seule dans mon lit x2 J’ garde ta chaleur Et ta lenteur Comme un vêtement Blottie au chaud Dans mon dodo J’ reste en suspend Les yeux mi-clos C’est si troublant J’ suis toute émue Mon professeur Et moi en sueur C’est incongru ! J’ai fait l’amour avec Francky, c’était la nuit J’ai fait l’amour avec Francky, seule dans mon lit x2 C’était bon, c’était chaud, c’était doux C’était long, c’était beau, c’était chou J’ai fait l’amour avec Francky, c’était la nuit J’ai fait l’amour avec Francky, Avec lui Fin (murmuré ): J’ai fait l’amour avec Francky J’ai fait l’amour avec Francky J’ai fait l’amour, j’ai fait l’amour...
4.
01:52
Je sais bien qu’il a la gueule de travers La bouche toute croche et les dents qui se chevauchent Les oreilles décollées, un air de chien battu Et les yeux globuleux Je sais bien qu'il a un double menton Des cheveux blancs à 25 ans Une pilosité trop développée Les « abdos kro » et les jambes arquées Mais il m’ plaît Oui il m' plaît Je sais bien qu'il ne veut pas de moi Il fait comme s'il ne me voyait pas Je ne sais pas pourquoi je ne lui plais pas Fait chier! Plus ça va et plus ça devient lourd J'ai l'air d'une vraie tache J'appelle mon beau laideron tous les jours Je lui laisse des messages: Hey, dis-moi t'es où ? Hey, dis-moi où qu' c'est donc t'es toi ?! Hey, dis-moi t'es où ? Hey, qu'est-ce que tu fais ce soir ? Tu veux prendre un verre ? Rappelle-moi ! Je sais bien qu’il a la gueule de travers La bouche toute croche et les dents qui se chevauchent Les oreilles décollées, un air de chien battu Et les yeux globuleux Je sais bien qu'il a un double menton Des cheveux blancs à 25 ans Une pilosité trop développée Les « abdos kro » et les jambes arquées Mais il m’ plaît Oui il m' plaît J' suis une plaie Et je me tais !
5.
02:15
IL PLEUT Il pleut sur la ville comme il pleut dans ma tête La fenêtre embuée et mon corps fatigué Il pleut sur la ville comme il pleut dans ma tête La fenêtre a brûlé et mon corps a sauté La vie c’est jamais comme dans les rêves Un café, une crème, deux sucres, un cendrier Dans le bruit d’un bar enfumé Mes yeux plongent dans ton décolleté Je pourrais te dévorer, je pourrais te dévorer Elle dit: « Au revoir » Je dis: « À bientôt » Elle dit: ____ (rien)
6.
03:12
Tu m’ donnes envie Envie de jouer Mes notes usées Sur mon clavier Je peux plus m’arrêter Tu m’ donnes envie de traverser toutes les contrées A vol plané La nuit Tu me donnes envie En vie… Tu m’ donnes envie D’ t'offrir mes pleurs Et que coulent les heures Envie d’ivresse, de bonheur Et que batte mon cœur Tu m’ donnes envie d’ semer ma vie aux quatre coins de ton pays Les yeux fermés Gorgés de pluie Tu me donnes envie En vie… Tu m’ donnes envie De faire mon numéro Dans les flaques d’eau De regarder tomber les idées Sur mes pages cornées Tu m’ donnes envie De jouer avec mes anges De les laisser Tisser des mots Comme des louanges En vie…
7.
Un rien, un tout, le soleil caressent ma joue. Les lueurs dansent avec le silence, d'un matin ordinaire Et dans l’aube claire Rougir sous tes yeux Contempler les cieux Un matin ordinaire Et dans l’aube claire Briller sous les feux De la grâce des dieux Un matin ordinaire Les draps sont défaits tu dors sur le dos. Mon souffle se pose doucement sur toi. La lumière fragile caresse lentement nos corps tranquilles un matin ordinaire Et dans l’aube claire Rougir sous tes yeux Contempler les cieux Un matin ordinaire Et dans l’aube claire Briller sous les feux De la grâce des dieux Un matin ordinaire Et dans l’aube claire Rougir sous tes yeux Contempler les cieux Un matin ordinaire
8.
SUR L'ÉTABLI A travers champs Sur l’océan Dans les roseaux Sur un radeau Dans le silence Et sous la mer Dans le tonnerre Sous les éclairs A l’envers Sur l’établi, Tout de travers Ou sur mon lit Sur le chemin Et l’air de rien Dans les cailloux Sur les genoux L'après-midi Au fond d'un puits Ou sur la terre Dans la lumière A l’envers Sur l’établi, Tout de travers Ou sur mon lit Dans un torrent Contre les vents Dans un ruisseau Les pieds dans l’eau Et sans question Sans un soupçon T’aimer encore A la moisson A l’envers Sur l’établi, Tout de travers Ou sur mon lit A l’envers Sur l’établi, Les mains en l’air Les pieds aussi A l’envers Sur l’établi, Tout de travers Ou sur mon lit A l’envers Sur l’établi, Autour d’un verre Et sans un bruit
9.
J’aime les filles J’aime les garçons J’aime les figues J’aime les bonbons Pourvu qu’ils soient durs Pourvu qu’ils soient bons Pourvu que ça dure Et que ce soit long Je veux ton frère, je veux ta sœur Je veux ton corps et ta pudeur Je veux ton frère, je veux ta sœur Je veux te prendre pendant des heures Sur le comptoir de la cuisine Sur la moquette dans le salon En missionnaire dans une usine Ou en levrette dans le gazon J’aime les filles J’aime les garçons J’aime les fruits J’aime les bonbons Pourvu qu’ils soient mûrs Pourvu qu’ils soient bons Pourvu que ça dure Et que ce soit long Cheveux blonds Yeux noirs ou verts Cheveux longs Yeux pers, verts Te découper comme les images Des magazines souvent sauvages Et dans les draps faire un ravage De sueur, de sang, de chair, de rage C'est plus pareil depuis la fois Qu' j'ai embrassé Marc et Sarah J'aime le chaud autant que le froid Je veux te sentir sous mes doigts Tu y as goûté, il est trop tard Pour retourner à ton confort Quelle surprise que cette douceur Quand c'est rugueux, ça m' rend nerveux J’aime les filles J’aime les garçons J’aime les figues J’aime les bonbons Pourvu qu’ils soient durs Pourvu qu’ils soient bons Pourvu que ça dure Et que ce soit long J’aime les filles J’aime les garçons J’aime les figues J’aime les bonbons Pourvu qu’ils soient durs Pourvu qu’ils soient bons Pourvu que ça dure Et que ce soit long
10.
Je me souviens Tu avais dit Que la vie ne dure qu'un instant Je me souviens J’avais compris Je n’ai rien dit Je savais Qu’il fallait Juste se taire Et savourer Les baisers Laisser entrer Un peu de lumière C’était l’histoire d’un papillon et d’une libellule, le temps d'un été L’histoire d’un papillon et d’une libellule, le temps d'un été Éternelle Solitaire Je savais Je savais Que demain il serait trop tard Qu’il fallait se voir ce soir Et se regarder Sans pouvoir s’empêcher Et se faire surprendre Par la lumière du jour Et rester À se raconter L’histoire d’un papillon et d’une libellule, le temps d'un été L’histoire d’un papillon et d’une libellule, le temps d'un été Ouvre ta lucarne Regarde-moi brûler A suivre ton sillon Joli papillon bleuté Je ne vole pas comme les fées J'ai les ailes qui crépitent comme des artifices mouillés Écoute-moi, écoute-moi te raconter … L’histoire d’un papillon et d’une libellule, le temps d'un été L’histoire d’un papillon et d’une libellule, le temps d'un été
11.
Je veux rester ici Les pieds, les poings liés À ta merci dans cette chambre froide Où tu me gardes comme je suis Oh je veux rester ici Le dos contre le mur Dans ce grand musée désert Préserve-moi de l'oubli Ne me laisse pas Ne me laisse pas courir Ne me laisse pas m'enfuir Car dehors, le vent tache la peau et casse la voix Je ne bougerai pas, promis Sous les mouvements du scalpel Fais de moi ta pièce maîtresse Celle qui fait mourir les autres d'envie Ne me laisse pas Ne me laisse pas courir Ne me laisse pas m'enfuir Car dehors, le vent tache la peau et casse la voix Ne me ménage pas Et serre très fort sur moi ton emprise si belle ton emprise cruelle Et je serai sage, tu vois Une image sur l'écran une lueur dans la nuit Une lueur dans la nuit Oh, je veux rester ici...

credits

released July 9, 2012

Réalisation, prise de son et mixe : Navet Confit
Prise de son additionnelle : Vincent Blain
Mastering : JP Villemure
Photos : Josée Lecompte
Stylisme : Roxane Chamberland
Graphisme : Atelier lapin blanc
Tracking radio, relations presse et évènements spéciaux :
info@communicationsjulielamoureux.com - 514 257 8781
Contact et Booking : leschansonsdeleela@gmail.com

license

all rights reserved

tags

about

Leela Trois Pistoles, Québec

Révélée en 2012 avec l'album indie-pop Attache-Moi, Leela revient aux sources avec un mini-album homonyne enregistré entièrement à partir de d'instruments acoustiques et classiques.

contact / help

Contact Leela

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Leela, you may also like: