We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

Fragments

by Leela

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $15 CAD  or more

     

1.
Table métal fleurs pluie Branche érable Pains tranches Poissons boucane Poteau rouille ange Plage sous la pluie Cerf-volant Bateau sur l’eau ciel gris Drapeau fleur Bord de l’eau nuage Nuages gris Pluie A travers les arbres Gradins sous la pluie Fanfare rouge Danny ciel gris Dans le gazon Roches et fossile Chemin de fer nuit Avoine nu Xiphactinus Squelette de pieuvre
2.
On a marché 03:59
On a marché tout en haut de la montagne Jusqu’à laisser nos têtes se vider Jusqu’à laisser les peurs nous quitter On a marché tout en haut de la montagne Pour voir si nos cœurs s’allégeaient De tout ce qu’on portait (Hou ou ou ou Hou ou ou ou Hou ou) (Hou ou ou ou Hou ou ou ou Hou ou) Les fleurs fanées dans mes cheveux Comme une histoire d’un temps passé Un souvenir pour se trouver Les fleurs cachées dans mes cheveux Comme un espoir de jours heureux Encore une place juste pour nous deux On a marché tout en haut de la montagne Jusqu’à laisser nos têtes se vider Jusqu’à laisser les peurs nous quitter (Hou ou ou ou Hou ou ou ou Hou ou) (Hou ou ou ou Hou ou ou ou Hou ou) Hisser les cœurs dans les pensées Laisser le vent tout emporter Tuer le temps pour pardonner Laisser l’amour nous abreuver Hisser les cœurs dans les pensées Laisser le vent tout emporter Tuer le temps pour pardonner Laisser l’amour nous abreuver On a marché tout en haut de la montagne Jusqu’à laisser le vent nous guider Jusqu’à laisser le ciel nous porter On a marché tout en haut de la montagne Sans promesses, sans lendemains Sans connaitre notre chemin (Hou ou ou ou Hou ou ou ou Hou ou) (Hou ou ou ou Hou ou ou ou Hou ou)
3.
(Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh!) (Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh!) Sur la corde à linge Il y a des mots retenus Comme des silences À nos lèvres cousues Des regards doux Qui filent de nos cils Des sourires Qui se dessinent Et je suspends nos rires Pour qu’au loin tu les voies J’envoie au vent les vœux De nos jeux amoureux Puisqu’on ne brusque pas l’amour J’attendrai un autre jour Les soupirs S'envolent au vent Doux et légers Un parfum d’été Les envies Distillent le temps Elles flottent doucement Et en attendant Je suspends nos rires Pour qu’au loin tu les voies J’envoie au vent les vœux De nos jeux amoureux Puisqu’on ne brusque pas l’amour J’attendrai un autre jour (Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh!) (Oh! Oh! Oh! Oh! Oh… Oh… Oh...) Les peines perdues Sèchent de longues heures Au soleil étendues La patience court… Elle s’étiole… Et je suspends nos rires Pour qu’au loin tu les voies J’envoie au vent les vœux De nos jeux amoureux Oui je suspends nos rires Pour qu’au loin tu les voies J’envoie au vent les vœux De nos yeux amoureux (Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh!) (Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! Oh!)
4.
Tu te perds dans ta tête Il y a des chemins Des détours, des recoins Qui ne mènent à rien Tu te demandes qui Pourra bien t’aimer Tu as peur de manquer Le train sur le quai Et tu ramasses des miettes d’amour jusqu’au petit jour Avec des oiseaux de nuit que tu prends dans ton lit Et les jours sont si longs Qu’ils se ressemblent tous Ils sont comme des prisons Qui ne portent plus de nom Les hommes sont à tes pieds Mais ça ne suffit pas Tu voudrais arrêter Mais tu perds le combat Et tu ramasses des miettes d’amour jusqu’au petit jour Avec des oiseaux de nuit que tu prends dans ton lit Le grand miroir est ébréché Ton beau visage parait flouté Comme tous tes rêves dans la buée De la salle de bain Sans lendemains Toi tu ramasses des miettes d’amour jusqu’au petit jour Avec des oiseaux de nuit que tu prends dans ton lit Oui tu ramasses des miettes d’amour jusqu’au petit jour Toi qui crois que ton cœur est un oiseau de malheur
5.
Sentir la fraîcheur d'automne Comme un hiver inéluctable Regarder ce que je ne serai pas Une impression de déjà vue J' me sens perdue Apparaître puis disparaître Partir pour mieux revenir La vie m'emporte et m'éloigne de toi Se demander pourquoi Vague à l’âme Sur le bitume Ca fait des vagues Vague à l’âme Sur le bitume Ca fait des vagues Les couples se font et se défont Je verse une larme à chaque fois Et ca me pique comme une aiguille Au bout des doigts Vague à l’âme sur le bitume Ca fait des vagues Vague à l’âme sur le bitume Ca fait des vagues Y’a tout qui bouge autour de moi Y’a tout qui bouge en dedans Je déménage tout le temps Et mon cœur se soulève dans le mouvement La houle, les tiraillements Vague à l’âme sur le bitume Ca fait des vagues Vague à l’âme sur le bitume Ca fait des vagues
6.
Je marche dans la ville Je me perds et je dérive Quand tu danses Je regarde les gens qui passent Et j’erre dans l’insouciance Quand tu danses J’oublie même que j’existe Et ma tête devient vide Quand tu danses Le ciel sous mes pas vacille Et mon corps tout entier s’anime Quand tu danses Quand tu danses Quand tu danses Quand tu danses Quand tu danses Plus rien n’a d’importance Et le temps reste en suspend Quand tu danses Même le froid qui nous brûle Nous fait sentir vivant Quand tu danses Ton souffle à perdre haleine Crève le silence Quand tu danses Rien n’est plus pareil Je ne suis plus la même Quand tu danses Et peu m’importe de qui Être amoureuse de tout, de lui… Quand tu danses Quand tu danses
7.
Funambule dans ma bulle Je marche sur des œufs Et fait le vœu De trouver la source De tenir le fil délicat Pas à pas Les brindilles Et les cheveux Ne doivent pas céder Un brasier VPif et ardent Palpite tout le temps Écouter la pluie… Crever le silence… Remonter le courant De la rivière Qui scintille sur les pierres Comme le lit d’un torrent Qui coule et s’étend D’éclaboussures en ouragan Pêcher des poissons Dorés Les relâcher Semer Des mots à tous vents Nourrir la bête en dedans Écouter la pluie… Crever le silence…
8.
Tokyo 03:10
J'entendais impuissant le chant des grands oiseaux Je marchais lentement dans les rues de Tokyo J'ai levé les yeux vers le ciel silencieux Et j'ai vu tes ailes suivre les hirondelles (Hum, Hum, Hum, Hum Hum, Hum, Hum, Hum) Elles venaient me porter la triste nouvelle De ta mort ce matin moi qui étais si loin Tu étais bien vivant comme tous les géants Qui traversent les cieux, qui traversent les temps (Hum, Hum, Hum, Hum Hum, Hum, Hum, Hum) Et tout ce que je faisais c’était t'imaginer Danser comme un fou, comme un roi insolant Parmi tous les passants, quelque part dans la foule, Au milieu des écrans (Hum, Hum, Hum, Hum Hum, Hum, Hum, Hum) (Ah…. Ah…) J'entendais impuissant le chant des grands oiseaux Je marchais lentement dans les rues de Tokyo Une brise légère a caressé mon nez Et mon cœur en papier au vent s’en est allé Et moi il me reste les oiseaux Dans les rues de Tokyo et ils volent loin Oui moi il me reste les oiseaux Et c’est mieux que rien Et moi il me reste les oiseaux Dans les rues de Tokyo et ils volent loin Oui moi il me reste les oiseaux Et c’est mieux que rien

credits

released January 21, 2022

Paroles : Leela
Musique : Leela (1,2, 3, 4, 5, 6, 7, 8), Eric Blanchard (2, 7), Sébastien Lafleur (5), Joelle Saint-Pierre (5)
Réalisation : Leela (1, 4, 5, 7, 8), Eric Blanchard (2, 4, 6), Vincent Blain (3)
Drum : PE Beaudoin (2, 4, 6, 8), Mat Vézio (3)
Bass : Cédric Martel (2, 4, 6, 8), Vincent Blain (3)
Violoncelle : Louis-Solem Pérot (2, 3, 4, 5, 7)
Claviers : Guillaume Aubertin (2, 6, 8), Vincent Gagnon (6), Joelle Saint-Pierre (5), Leela (8)
Guitares : Guillaume Aubertin (4, 7), Vincent Blain (3), Leela (4), Cédric martel (4, 8), Éric Blanchard (4)
Ebow guitare : Sébastien Lafleur (5)
Ukulélé : Éric Blanchard (4, 8)
Vibraphone à l'archet : Antoine Létourneau-Berger (5)
Harmonium : Antoine Létourneau-Berger (5)
Programmation : Leela (8)
Prise de son et mixe: Ghyslain-Luc Lavigne, Leela
Mastering : Marc Thériault
Photos : Josée Lecompte
Stylisme : Mélanie Brisson

license

all rights reserved

tags

about

Leela Trois Pistoles, Québec

Leela vient de faire paraître Fragments. Découvrez son premier album Attache-moi (2012), son EP éponyme (2019) et son single Jour de tempête (2020).

contact / help

Contact Leela

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Leela, you may also like: